SEMAINE V – LUNDI: Bienheureux Jean Wauthier, o.m.i. (22.03.1926-16.12.1967)

225« C’est en allant visiter une poignée de catéchumènes… car il portait un sac sur le dos. » Tel est Jean Wauthier, que nous pleurons… Sa vie : c’est celle de l’Évangile ; au nord du Laos, dans une région proche de la frontière du Viêt Nam en guerre, il est seul prêtre. Une grande partie de chaque mois dans un village de 800 chrétiens, il est souvent en tournée périlleuse dans la montagne. Comme Jésus, il passe en faisant le bien.

« Je veux être comme Lui, dit‐il, puisque je suis missionnaire ; leur annoncer le Christ, c’est s’occuper de toute leur vie selon leurs besoins. » Il vit au milieu des siens, mêlé à leur propre vie.

 « On est chrétiens, on travaille ensemble, on s’aide tous », dit‐il. Il savait ce qui l’attendait en cette région de pauvreté et d’insécurité. Il avait déjà connu le moment du peloton d’exécution, où il avait été sauvé comme par miracle. Quelle impression ? « Pas terrible, disait‐il ; on se dit : ça y est, c’est le moment d’offrir ma vie pour eux. » Le 17 décembre dernier, à huit jours de Noël, le sacrifice a été consommé.

Homélie de Mgr Henri Jenny
à la messe en
mémoire de Jean Wauthier, 27 décembre 1967

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s