SEMAINE IV – SAMEDI: Bienheureux Jean Wauthier, o.m.i. (22.03.1926-16.12.1967)

wauthier-omi-namlieng-1960-2Le Règne de Dieu avance, peu à peu, mais c’est merveille qu’il avance malgré la puissance énorme des forces hostiles qui s’y opposent…

Qu’en sera-t-il de l’avenir ? Dieu seul le sait, mais c’est un réconfort pour nous, missionnaires, et pour tous ceux qui nous soutiennent, de savoir que le moindre de nos efforts est quelque chose de positif, alors qu’une route, un pont, peuvent être si vite détruits. C’est ce que je me dis souvent quand il faut marcher au long des pistes pour aller voir une famille plus ou moins fervente, une journée, deux jours pour voir quatre, cinq chrétiens, et encore heureux d’en avoir…

L’autre jour il m’a fallu traverser une rivière treize fois, avec de l’eau souvent jusqu’au ventre. Après cela marcher dans la boue pendant deux cents, trois cents mètres, dans un sentier littéralement labouré par les buffles. J’en avais parfois jusqu’au genou. On est beau quand on sort de là… Tout cela c’est la belle vie missionnaire, vraiment belle, rien ne vaut d’être mouillé pour connaître la joie de mettre des vêtements secs ; et d’avoir marché sous la pluie pendant des heures et être maintenant à l’abri sous un toit, qui fuit un peu mais si peu.

 Lettre de Jean Wauthier aux Clarisses de Fourmies,
16 août 1959

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s