SEMAINE IV – VENDREDI: Bienheureux Jean Wauthier, o.m.i. (22.03.1926-16.12.1967)

jhgLes Viêt Minh “catéchisent” la population à pas plus de deux jours de marche d’ici. L’avenir est humainement plus que sombre. Face à cette marée diaboliquement inexorable nous sommes vingt Pères qui, conscients de leur faiblesse mais forts de la force de Dieu, avons décidé unanimement à la dernière retraite de rester quoi qu’il arrive. Et ce petit mot est très lourd. Nous savons parfaitement ce qui va nous arriver : la torture et la mort, la torture physique ou morale (on ne sait pas laquelle vaut mieux), le tribunal populaire, les travaux forcés, l’expulsion, diminué, avili… Mais puisque notre Chef Jésus a triomphé de la mort en mourant sur une croix, nous ses disciples nous ne voudrions tout de même pas avoir nos aises sur la terre.

Et les 400 catéchumènes en cours d’instruction : quelle angoisse quand on y pense ! Et pourtant la Parole de Dieu ne peut être enchaînée, malheur à nous si nous n’allons pas la porter à ceux qui croupissent encore dans les ténèbres… Que Jésus et Marie nous envoient des Pères, des Sœurs, nous donnent la santé suffisante, et surtout ne permettent qu’aucun d’entre nous soit jamais apostat si nous entrons dans l’Église du Silence.

 Lettre de Jean Wauthier aux Clarisses de Fourmies,
9 décembre 1954

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s