SEMAINE IV – DIMANCHE: Bienheureux Vincent L’Hénoret, o.m.i. (12.03.1921-11.05.1961)

nbbkLes fêtes de Pâques sont terminées. Si elles m’ont fatigué, ce n’est pas par le travail qu’elles m’ont donné, mais par les tracas qu’elles m’ont causé ; presque personne n’est venu à la fête, et de communions pascales à peine une douzaine. J’attends l’arrivée de Monseigneur aujourd’hui pour faire la visite de tous les postes.

Je ne sais ce qu’il en décidera, mais il y aura des réformes sérieuses à faire chez les gens. Je pense qu’il va les mettre en demeure de choisir entre la religion et l’idolâtrie.

La confirmation des enfants doit être une occasion d’examiner notre vie pour voir si nous avons été fidèles à ces engagements, si nous remercions Dieu ; sinon réengageons-nous avec ces petits sous la bannière de Jésus et Marie. Toute notre vie est un engagement perpétuel, ce n’est pas le fait d’un jour solennel, mais c’est chaque jour que nous devons accomplir ces engagements malgré les défaites passées peut-être, malgré la monotonie du travail quotidien, malgré la routine de nos occupations.

Lettres de Vincent L’Hénoret à sa famille,
8 avril et 29 mai 1960

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s