SEMAINE II – MARDI: Bienheureux Louis Leroy, o.m.i. (8.10.1923-18.04.1961)

leroy-omi-2Mes impressions sur le Laos ? Je suis enchanté de mon obédience, très heureux d’être arrivé dans cette région et je n’ai qu’un désir : y travailler toute ma vie, et, si le Bon Dieu le voulait, y mourir. C’est une mission au sens le plus strict du mot, mission difficile, où le Père doit vivre isolé, faire des jours de marche fatigante pour visiter les gens, se contenter quand il est sur la piste d’une nourriture frugale et préparée peu proprement. Les gens – toutes les races qui se trouvent dans la région – sont sympathiques. Malheureusement plusieurs, on pourrait dire la majorité, semblent peu empressés de se convertir…

Que nous réserve l’avenir ? Les Viêt attaqueront-ils un jour ? Nous ne savons rien de sûr, nous agissons comme si la paix devait durer…

Pour ma part, je compte sur vous, priez un peu pour moi, que je parvienne à une bonne connaissance de la langue – j’en suis loin encore. Et puis, quel besoin de la grâce pour se donner totalement à ces gens, vaincre la répugnance que le manque de propreté et d’hygiène ne manquent pas de causer ! Si nous n’avions pas la grâce, on ne tiendrait pas longtemps.

Lettre de Louis Leroy aux Carmélites de Limoges,
29 janvier 1956

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s