Semaine I – Vendredi: Bienheureux Mario Borzaga, o.m.i. (27.08.1932-01.05.1960)

borzaga-omi-5Dans ma prière, je ne demande pas à Jésus la joie, ni la force ; je demande seulement de l’aimer toujours davantage – de l’aimer comme l’ont aimé les saints et les martyrs.

Et toi, tu as désormais commencé le calvaire de ton apostolat. Au long du chemin tu seras en compagnie de Jésus couronné d’épines, et au sommet tu le trouveras en croix. Alors viendra la Nuit, et puis la Résurrection.

Mon Dieu, fais que j’aime la croix et rien d’autre. Fais que je devienne saint et rien d’autre, même si je suis le dernier à pouvoir l’espérer… Ô Jésus, sois ma lumière, la lampe qui éclaire mon chemin dans ce voyage de la terre vers le Ciel.

19/01, fête de S. Mario, martyr. Martyr de quoi ? Probablement de rien d’autre que de l’amour de Dieu et de la charité pour le prochain. Je me demande à quel point je suis moi aussi martyr de la charité ; j’y arriverai sans doute, puisque du matin au soir je dois être à la disposition des autres. À chacun de ceux qui viennent à ma porte, je dis dans mon cœur : « Ô Jésus, c’est toi que j’aime dans la personne de ce pauvre, mon frère ; par sa souffrance, pardonne-moi mes péchés ! »

Extraits du journal de Mario Borzaga,
1959-1960

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s